L'Aimant libre

Artiste

"C'est peut-être un peu grâce au métro parisien que l'aimant libre existe aujourd'hui"

Julie a commencé le dessin dans le métro, d'abord sur format canson et digital puis maintenant sur toile. Entre art urbain et poésie, elle met en scène ses personnages à travers des couleurs bleutées et un trait plus ou moins fin. Inspirés par la musique, la ville comme la lumière, ses personnages dansent et évoluent selon le choix de sa technique: feutre posca et japonais, peinture acrylique et gouache... 

Son projet artistique L'Aimant libre, né en 2018, elle le décrit avant tout comme une vocation, une identité et un souhait démesuré de rêver.